Mon Panier
palmier rempoté dans un pot

Rempoter un palmier : Guide complet

Il existe de nombreuses espèces de palmiers (Arecaceae ou Palmae), dont la plupart peuvent être cultivées en conteneurs ou en pots. Les palmiers tolèrent généralement bien la rempotage, bien que certaines variétés puissent avoir du mal à être transplantées, telles que les Dypsis decipeins et Bismarkia nobilis.

Quand rempoter son palmier ?

La culture en pot d’un palmier réduit la vitesse de croissance de la plante. Leur rempotage n’est donc nécessaire qu’une fois tous les un ou deux ans lorsque les racines n’ont plus de places pour se développer. Le rempotage peut également être fait lorsque le pot est trop petit pour la taille de la plante. Le risque est que le palmier puisse se renverser à cause d’un excès de poids au sommet. Les plantes cultivées dans des serres, cependant, peuvent avoir besoin d’être transplantées plus souvent. En outre, un palmier cultivé en pot depuis plus de 4 ans peu moins bien absorber l’eau d’arrosage. Ce phénomène s’explique par le tassement du terreau avec le temps. Si l’eau peine à s’évacuer du pot, cela veut dire qu’il est bon de le rempoter pour changer de terreau.

Les palmiers peuvent être rempoté au printemps ou au début de l’été.

Quel pot choisir ?

Il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre en choisissant un pot trop grand. Optez pour un nouveau pot d’environ 8 à 11 cm plus large que celui dans lequel se trouve actuellement l’arbre. Il n’ya pas de règle quand à la matière du pot. Du plastique ou de la terre cuite fera amplement l’affaire. Notez seulement qu’un pot en terre cuite est plus poreux qu’un pot plastique. L’eau a donc tendance à d’avantage s’évaporer. L’option B est de prendre un pot en terre cuite émaillé afin qu’il soit moins poreux.

palmier rempoté dans un pot en plastique
Palmier dans un pot en plastique façon terre cuite.

Le terreau de rempotage idéal pour votre palmier

Le choix du terreau est essentiel pour que votre palmier soit épanoui. Voici les meilleurs mélange de terre à faire selon l’âge du palmier à rempoter :

  • Pour un jeune palmier, de petite taille, mélangez de la tourbe (1/2) avec 1/4 de gros sable et 1/4 de terre argileuse.
  • Pour un palmier plus âgé, vous mélangerez à parts égales de la tourbe avec du sable et de l’argile.
  • Enfin, pour un vieux palmier, utilisez le même mélange énoncé ci-dessus. Contentez vous d’y ajouter un engrais azoté type corne broyé. Comptez 2 cuillère à soupe de ce dernier pour 6L de terreau.

Étapes de rempotage du palmier :

  1. Placez des billes d’argile sur les trous de drainage au fond du nouveau pot. Remplissez ensuite avec au moins 10 cm de terre. S’il n’y a pas de trous de drainage au fond du pot, percez-en quelques-uns. Le drainage de l’eau du pot du palmier est essentiel pour sa bonne santé.
  2. Sortez le palmier de son ancien contenant en tirant doucement sur le bas du tronc tout en tapant sur le côté du pot. Il peut être nécessaire de secouer un peu le palmier d’avant en arrière lorsque vous la sortez du pot. Si c’est un grand palmier, il peut être plus facile de le retirer de son pot lorsqu’il est couché sur le côté. La clé est d’être doux afin de ne pas briser le cœur au centre de la paume ou de l’endommager autrement.
  3. Placez la motte de racines du palmier au centre du nouveau pot. Ensuite ajoutez de la terre jusqu’à ce qu’elle arrive au niveau de la partie supérieur de la motte. N’enterrez pas plus de l’arbre sous la terre que lorsqu’il était dans son ancien pot. Perturbez le moins possible la motte de racines pendant ce processus. Il n’est pas nécessaire de griffer ou de tailler les racines lors du rempotage d’un palmier.
  4. Tapotez ou secouez le pot pour filtrer la terre fraîche entre les racines du palmier. Ajoutez plus de terreau si nécessaire pour garder l’arbre planté aussi profondément qu’il l’était dans le conteneur précédent. Tassez doucement le sol autour de la base de la plante.
  5. Arrosez abondamment le pot jusqu’à ce que l’eau s’écoule des trous de drainage.

L’arrosage de votre palmier fraichement rempoté

Qui dit nouveau pot, dit nouvelle façon d’arroser ! Là aussi il n’ya pas de règle sacré. Vous devez retenir que le terreau du palmier doit rester humide constamment. Si votre palmier en pot est situé dans un courant, il aura d’avantage besoin d’eau. Pour savoir quand arroser votre palmier, regarder si la surface du terreau est sèche. Si c’est le cas à 5 cm de profondeur, donnez-lui un peu d’eau.

Si vous souhaitez en savoir plus l’entretien du palmier, faite un tour sur notre dernier guide pour tailler le palmier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison en – de 24h

Fraicheur des plantes garrantie.

Végétaux 100% Français

Gage de Qualité et de Durabilité.

Conseils et service client

Lundi au Samedi, 8h à 18h.

Paiement 100% sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa