Mon Panier
maladie du magnolia

Maladies du magnolia : tout savoir

La plupart des espèces de magnolias sont robustes et résistantes. Mais il arrive aussi qu’elles développent des maladies. Même les attaques de parasites ne sont pas rares sur ces arbres.

Il existe environ 200 espèces de magnolias qui sont principalement utilisées pour l’aménagement paysager. Populaires pour leurs belles fleurs printanières, ces arbres sont également assez résistants aux maladies et aux parasites. Toutefois, cela ne signifie pas qu’ils sont totalement immunisés. Les magnolias peuvent développer des maladies telles que des taches foliaires bactériennes ou fongiques. Ces dernières peuvent s’aggraver en une brûlure des feuilles, un flétrissement verticillien, une moisissure fuligineuse, un oïdium, etc.

Taches foliaires pourpres/grises/noires, décoloration des feuilles

Maladie identifiée : MALADIE FONGIQUE CAUSANT DES TACHES FOLIAIRES

Taches pourpres/grises/noires sur les feuilles du magnolia, décoloration des feuilles

Identifier les maladies fongiques du magnolia

Les magnolias peuvent être infectés par différents types de champignons. Les plus courants sont les espèces de Septoria, Phyllosticta, Coniothyrium, etc. Les symptômes peuvent varier légèrement selon les causes. La maladie se caractérise par des taches sur les feuilles. Ces taches peuvent être de couleur grise, jaune, brune, rouge, violette ou noire. Alors que certains champignons provoquent la formation de taches sur les feuilles avec des marges sombres. D’autres se développent sous forme d’anneaux concentriques. En cas de forte infestation, les taches sur les feuilles fusionnent pour former de grandes zones mortes. L’affection est alors appelée brûlure des feuilles. Dans certains cas, le centre des taches peut être blanc. Les feuilles peuvent devenir jaunes ou brunes et tomber. Chez certains arbres, les pétioles, les tiges, les fleurs et même les fruits développent de telles taches fongiques.

Causes des maladies fongique :

La cause la plus courante est constituée par les champignons présents dans les “déchets” des arbres touchés. Ils produisent des spores au printemps et en été. Ces spores sont transportées par l’eau de pluie, le vent et même les insectes. Une fois que les spores se sont déposées sur un magnolia, elles germent et se développent, lorsque les conditions deviennent favorables. Les magnolias qui se trouvent dans des endroits humides, ombragés et mouillés risquent donc de développer des taches foliaires fongiques. La promiscuité des plantations peut également être un facteur contributif. Bien qu’une infection légère puisse ne pas nuire à l’arbre affecté, des épisodes plus importants et répétés ainsi qu’une chute prématurée des feuilles peuvent affecter sa croissance.

Solution et prévention :

  • Tout d’abord, préférez les variétés résistantes aux maladies lorsque vous plantez des magnolias.
  • Évitez d’arroser le feuillage et taillez les branches infectées et faibles.
  • Eliminez les résidus et désinfectez les outils.
  • Des pulvérisations fongicides peuvent être efficaces à titre préventif. Les fongicides peuvent prévenir les infections secondaires, dans un arbre qui est déjà infecté par le champignon. Utilisez les fongicides en suivant les instructions marqués sur l’emballage.
  • Si l’arbre a un feuillage dense, une taille du magnolia facilitera la circulation de l’air, ce qui sera bénéfique pour prévenir ces infections.

Les feuilles du magnolia deviennent marrons

feuille du magnolia devenant marron

Maladie identifiée : MALADIE BACTÉRIENNE CAUSANT DES TACHES FOLIAIRES

L’identification des maladies bactériennes du magnolia :

La maladie bactérienne des taches foliaires se caractérise par des taches brunes et angulaires qui se développent le long des nervures des feuilles. Dans certains cas, on peut trouver un halo jaune autour de ces taches. À mesure que l’infection se propage, les taches fusionnent pour former de grandes lésions qui se dessèchent à partir du centre. Ainsi, les feuilles développent des trous irréguliers et deviennent également frisées, déchirées, en lambeaux et déformées. On observe également une chute prématurée des feuilles. Parmi les autres symptômes, citons le noircissement des nervures, le dépérissement des fleurs ou de l’extrémité des tiges et les chancres des tiges qui suintent un liquide gommeux. Lorsque les taches sur les feuilles fusionnent et forment de grandes zones nécrotiques, on parle de brûlure des feuilles.

Causes de maladies bactériennes :

Par rapport aux taches foliaires fongiques, les taches foliaires bactériennes ne sont pas courantes chez les magnolias grande taille et petite taille. Les bactéries (comme Pseudomonas syringae) qui provoquent les taches foliaires ou le mildiou se trouvent généralement dans les débris des arbres malades. Elles se transmettent par le vent, l’eau ou le sol contaminé. Les bactéries ont besoin de points d’entrée sous la forme de blessures, d’éraflures ou d’abrasions sur les arbres. Elles peuvent également pénétrer par les pores naturels de l’arbre. Une fois qu’elles ont pénétré, les bactéries se propagent rapidement et l’arbre entier peut se flétrir et mourir.

Lutter et prévoir contre cette maladie :

  • Si l’affection se limite aux feuilles et aux petites branches, élaguez-les et éliminez-les correctement.
  • N’oubliez pas de désinfecter les outils de taille.
  • Si les tiges principales développent des chancres, alors la maladie est systémique et il est inutile de tailler. Dans ce cas, éliminez complètement l’arbre.
  • Vous pouvez prévenir cette maladie en choisissant des cultivars résistants aux maladies. Ces derniers doivent être plantés dans des endroits suffisamment ensoleillés et aérés.
  • Réduisez au minimum les arrosages aériens et optez pour le paillage. Veillez à ce que l’élagage soit effectué par temps sec.

Taches verdâtres-grises sur les feuilles

TACHE VERTEs ET GRISEs SUR LES FEUILLES D'un magnolia

Maladie identifiée : TACHE FOLIAIRE ALGALE

Identifier les taches foliaire algales du magnolia

L’affection se caractérise par des taches gris verdâtre sur les feuilles. Les taches sont grossièrement rondes avec des marges ondulées. Au cours de l’été, les taches peuvent devenir brun rougeâtre et veloutées en raison de la présence de structures produisant des spores. Les arbres fortement touchés peuvent présenter une décoloration et une chute prématurée des feuilles. Dans certains cas, même les rameaux, les fleurs et les fruits développent de telles taches. L’arbre peut finir par mourir, si les algues pénètrent dans les branches par des chancres. Parfois, certains types de champignons peuvent également coloniser les taches d’algues.

Causes  des taches foliaires algales:

Il s’agit donc d’une maladie du magnolia qui est causée par des algues parasites nommées Cephaleuros virescens. Les spores de l’algue sont produites pendant l’été et sont dispersées lors des pluies ou par le vent. Cette maladie affecte principalement les magnolias faibles et à croissance lente qui poussent dans des conditions de sol pauvres. Les feuilles excessivement humides et mouillées sont vulnérables aux attaques des algues. Les conditions humides favorisent la croissance de ces algues sur les magnolias.

Contrôle et prévention :

  • Retirer les parties infectées de l’arbre et les éliminer correctement.
  • Désinfectez les outils de taille.
  • En cas d’infection grave, des fongicides à base de cuivre peuvent être utilisés selon les instructions d’un pépiniériste.
  • Veillez à ce que votre magnolia reçoive suffisamment de soleil, d’eau et d’engrais. Les arbres sains ne développent généralement pas de taches d’algues. En outre, améliorez la circulation de l’air en élaguant le feuillage dense.
  • Évitez l’arrosage au-dessus de la tête.

Flétrissement des feuilles et des branches, aubier décoloré.

magnolia ayant des feuilles mortes

Maladie identifié : FLÉTRISSEMENT VERTICILLIEN

Conseils d’identification :

Comme son nom l’indique, le symptôme le plus courant est le flétrissement des feuilles et des branches. Au début, les feuilles deviennent jaunâtres avec des bords bruns et prennent un aspect brûlé. Chez les magnolias, l’aubier développe une tache brunâtre, lorsqu’un arbre est infecté par ce champignon. Si certains des arbres touchés meurent lentement après plusieurs années, chez d’autres, la mort due au verticillium wilt est beaucoup plus rapide.

Causes :

Le flétrissement verticillien est l’une des maladies courantes du magnolia. Il est causé par certains types de champignons appelés Verticillium dahliae et Verticillium albo-atrum (le premier est plus courant). Ces champignons peuvent vivre dans le sol pendant des périodes indéfinies, à l’état dormant. Lorsqu’ils entrent en contact avec les racines d’arbres faibles et stressés, les champignons germent et les infectent. L’infection se propage dans le système vasculaire de l’arbre. Il bloque ainsi la circulation de l’eau et des nutriments. Cela peut entraîner une mort rapide ou lente de l’arbre infecté. Une carence en certains nutriments pourrait rendre les magnolias sujets à cette affection. Il a également été suggéré qu’un excès de nutriments pourrait être un facteur contributif.

Lutte et prévention :

Comme les champignons peuvent vivre dans le sol pendant une très longue période, il est difficile de les éradiquer complètement. Si un magnolia développe cette maladie, il faut enlever les branches infectées et les brûler, ainsi que les débris. Il y a des chances que l’arbre infecté reprenne sa croissance et se débarrasse de la maladie. Il est toujours conseillé d’enlever complètement les arbres morts et de stériliser le sol avant de replanter. Assurez-vous que les cultivars utilisés pour la replantation sont résistants à cette maladie. Veillez à ce qu’ils soient fertilisés correctement.

Autres maladies du magnolia

Moisissure noire sur les feuilles du magnolia :

fumagine sur le magnoli, feuille noire

Bien qu’elle ne soit pas une maladie dangereuse, la moisissure noire est la croissance fongique sur les feuilles et les tiges des magnolias qui sont infestés de parasites comme les cochenilles et les pucerons. Ces ravageurs sécrètent une substance collante (appelée miellat), sur laquelle se développe un champignon velouté de couleur noire. Cette maladie est également appelé fumagine. Bien que cette condition ne tue pas l’arbre, elle peut interférer avec son processus de croissance (affecter la photosynthèse), si le champignon couvre l’ensemble des tiges et des feuilles. La lutte contre les parasites en temps opportun est la règle d’or, si vous voulez vous débarrasser de ce champignon. Une fois l’infestation traitée, lavez la moisissure à l’eau.

Oïdium du magnolia :

oidium du magnolia

cette affection est également causée par des champignons et se caractérise par des taches poudreuses blanches sur les feuilles et les tiges. Dans la plupart des cas, l’oïdium n’est pas dangereux pour l’arbre. Cependant, il peut provoquer une déformation des feuilles, une chute prématurée des feuilles et une déformation des bourgeons et des fleurs. Appliquez des fongicides dès que vous remarquez les symptômes. Évitez les arrosages à la verticale et retirez les feuilles infectées. Une bonne circulation de l’air et un bon ensoleillement seront bénéfiques.

Pourriture du bois :

Autre maladie fongique des magnolias, la pourriture du bois entraîne la décomposition du bois. Les symptômes peuvent varier en fonction du type de champignon qui affecte l’arbre. Le champignon pénètre dans l’arbre par des blessures ou des cicatrices. La maladie est identifiée par les corps fongiques fructifiants (appelés cônes) qui se développent sur le tronc de l’arbre affecté. Il peut également s’agir du chancre. La pourriture du bois se manifeste généralement chez les arbres âgés et peut entraîner leur mort. Protégez donc votre magnolia contre les blessures. Retirez les branches malades et mortes et éliminez-les correctement.

Conclusion

Ceci n’est qu’un bref aperçu de quelques-unes des maladies courantes du magnolia. En dehors de celles mentionnées ci-dessus, il existe diverses autres affections qui peuvent être causées par les conditions climatiques et du sol (comme l’insolation et les fissures dues au gel). Même des parasites comme les cochenilles, les thrips, les coléoptères, les charançons, les foreurs de racines et les fourmis peuvent infester ces arbres et affecter leur croissance. Choisissez donc des variétés de magnolias résistantes aux maladies, lorsque vous les plantez. Offrez-leur des conditions idéales pour une croissance saine. Adoptez des mesures préventives et vérifiez l’apparition des symptômes. Un traitement en temps utile est nécessaire pour sauver votre arbre des dommages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison en – de 24h

Fraicheur des plantes garrantie.

Végétaux 100% Français

Gage de Qualité et de Durabilité.

Conseils et service client

Lundi au Samedi, 8h à 18h.

Paiement 100% sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa