Mon Panier
erable du japon et le gel

Protéger l’Érable du Japon du Gel

Originaires d’Asie orientale, deux espèces d’arbres à feuilles caduques à croissance lente sont communément appelées Érables du Japon – Acer palmatum, Acer Japonicum ou Érable Japonais. Ces plantes tempérées ont besoin d’une dormance hivernale annuelle avec des températures froides pour bien pousser. Les érables japonais sont cultivés dans toutes les zones de France. Les Érables du Japon Acer japonicum ont une plus grande tolérance au froid. Un gel ne nuira pas aux érables du Japon lorsqu’ils sont en dormance. Mais pendant la croissance active de l’érable au printemps, le gel entraînera la mort des feuilles et le dépérissement des branches.

Tolérances au gel de l’érable du Japon

Lorsque les érables japonais sont en dormance – lorsqu’aucune feuille n’est présente – de l’automne au printemps, ils tolèrent très bien le gel sans aucun risque pour leur santé. Non seulement ils survivent aux gelées et aux gelées, mais les températures sous le point de congélation prolongées ne sont pas nocives tant que la sève ne coule pas. Acer palmatum survit à des températures jusqu’à moins -20°C, tandis qu’Acer japonicum tolère des températures jusqu’à -28°C.

Comment protéger votre Érable du Japon du gel, saison après saison :

L’érable du Japon ne se protège pas du gel de même façon pendant toutes les saisons. Nous avons ainsi décidé de vous expliquer comment protéger votre érable japonais du gel en fonction des saison (automne, hiver, printemps).

Gelées d’automne

Erable du japon sous le gel d'automne
Érable du Japon subissant les premières gelées d’automne.

Ne vous inquiétez pas de couvrir un érable japonais en automne pour le protéger des gelées. Alors que la durée des journées raccourcit et que les températures se refroidissent naturellement à mesure que l’automne s’approfondit, l’érable s’éteint et se prépare à laisser tomber son feuillage et à entrer en dormance. Un gel à cette période de l’année n’est pas nocif car la sève quitte les branches. Cependant, si l’érable du Japon affiche une bonne couleur de feuillage d’automne, placer un voile d’hivernage en tissu sur la plante peut empêcher le gel d’accélérer la chute des feuilles. Cela peut garder un feuillage plus coloré sur l’arbre en automne quelques jours ou semaines de plus. Tout cela pour le simple plaisir des yeux.

Gelées d’hiver

Une fois que les gelées se produisent naturellement à l’automne et que davantage de feuillage tombe des branches, ne protégez pas l’érable du Japon avec un voile d’hivernage des gelées le reste de l’hiver. Laisser un voile opaque à fibres serrées sur l’érable dormant peut perturber les biorythmes naturels. Ce phénomène est déclenché par l’exposition à la lumière et à l’air froid. Ces signaux garantissent que l’érable ne produira pas de feuilles pendant les périodes chaudes de l’hiver. Les couvertures laissées sur un érable japonais en hiver peuvent diminuer la circulation de l’air. Elle peut aussi augmenter les menaces de maladies fongiques. Gardez les branches exposées afin que la pluie, la neige ou la glace puissent s’égoutter de la plante. Il ne faut pas alourdir les branches ce qui pourra provoquer la rupture de ces dernières. Dans les climats froids et venteux, une couverture de couleur claire peut être placée sur l’arbre. Cela peut empêcher les vents desséchants de nuire à l’érable. Faite ceci surtout si son exposition est plein nord.

erable du japon sans feuille avec de la neige
Érable du Japon en hiver, sans feuille avec de la neige

Gelées tardives de printemps

Lorsque les températures sont de plus en plus chaudes, le période de dormance de l’érable du Japon prend fin. Les érables japonais commencent alors à faire circuler de la sève à travers leurs branches alors encore sans feuilles. Selon la météo, les bourgeons dormants peuvent gonfler et révéler de minuscules nouvelles feuilles dès le mois de mars. Ce phénomène apparait surtout dans le sud de la France. Les nouvelles pousses tendres exposées sont sensibles au gel et aux dommages causés par le gel au printemps. Par conséquent, couvrez un petit érable du Japon pendant la nuit pour le protéger du froid excessif. Un vieux drap de lit ou un chiffon peut empêcher les températures inférieures à 0°C de tuer le nouveau feuillage et de stresser l’arbre. Si les températures sont suffisamment basses et durent suffisamment longtemps, même un revêtement en tissu ne peut empêcher la perte de feuilles ou l’endommagement des brindilles. Les gelées tardives de printemps sont celles les plus craintes des jardiniers et des agriculteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison en – de 24h

Fraicheur des plantes garrantie.

Végétaux 100% Français

Gage de Qualité et de Durabilité.

Conseils et service client

Lundi au Samedi, 8h à 18h.

Paiement 100% sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa